Implant suite à une forte perte osseuse

SI une dent extraite laisse un vide osseux important, peut-on implanter quand -même ?

Voici le cas d'une dent infectée et cassée qui doit être extraite.

2 ème prémolaire maxillaire droite.

 

 

Mais entre la découverte et l'extraction, le temps était passé et la perte osseuse s'est révélée importante : plus d'os de l'extérieur à l'intérieur.

 

 

 

Le forage se fait au delà.

 

 

 

L'implant est posé et stabilisé (car il en est capable : importance de la marque et des caractéristiques techniques)

Un comblement osseux (triphosphate calcique et non

d'origine animale ou humaine : loi de Juillet 2009) est posé autour pour reconstituer les manques.

Une membrane referme le site et la gencive est refermée par dessus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une brève exposition de l'implant se fait pendant la cicatrisation, mais la gencive referme le tout tranquillement.

 

 

 

 

La sortie la tête implantaire de cicatrisation est faite 4 mois après.

 

 

 

 

 

La connectique interne est bien visible et la gencive est saine.

 

 

 

 

Le pilier est transvissé

 

 

 

 

Et une couronne provisoire est mise en attente de la définitive (suivant la demande de la patiente).

La reconstitution osseuse a permis la pose de l'implant

  • Il n'est pas nécessaire aujourd'hui d'avoir recour à des greffes osseuses par prélèvement, un comblement d'os synthètique est bien mieux tolèré et donne d'excellents résultats.

Article rédigé par le praticien le 19/01/2012